En urologie, Ferring se concentre sur la nycturie, l’énurésie, le cancer de la prostate et les carences en testostérone. 

La nycturie, la nécessité de se lever plusieurs fois par nuit pour uriner, et l’énurésie nocturne, mieux connue sous l’expression familière de «faire pipi au lit», sont des affections causées par une surproduction d’urine pendant la nuit.  Ces deux affections ont un impact sur la qualité de vie du patient.
 
Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes. Il est souvent détecté lors d’un contrôle de routine, avant même que le patient ne développe quelque symptôme que ce soit. Le traitement dépend du stade du cancer. Une thérapie hormonale est souvent indiquée pour réduire le taux de testostérone, l’hormone responsable de la prolifération du cancer de la prostate. 

En raison de problèmes génétiques ou médicaux, le corps produit parfois trop peu de testostérone. L’âge joue aussi un rôle important. Un homme sur 10 à partir de 50 ans souffre de cette affection. Ce pourcentage augmente, un homme sur 4 au-delà de 70 ans. Un traitement vise alors à ramener le taux de testostérone dans le sang aux valeurs normales pour atténuer les symptômes.